Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant. Suivre le Guide utilisateur pour démarrer la construction de votre site.

RDC : Une nouvelle proposition de loi pour éviter des stagiaires au sommet de l'État

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant. Suivre le Guide utilisateur pour démarrer la construction de votre site.
ven 03/12/2021 - 10:03
Catégories:

Après sa controversé proposition de loi sur la congolité, le député national Nsingi Pululu Cerveau Pitshou refait surface, cette-fois ci avec une nouvelle proposition de loi modifiant et complétant la loi électorale en vigueur en RD-Congo. Cette proposition de loi sera déposée ce vendredi 3 décembre 2021, au Bureau de l’Assemblée nationale, alerte son auteur.

Porteuse de plusieurs innovations en son sein, cette proposition de loi prévoit, notamment l'acceptation de la candidature à l'élection présidentielle aux personnes ayant exercé dans leur parcours les fonctions de député national ou de sénateur.

Cette proposition de loi prévoit également que ne peut postuler à l'élection présidentielle de 2023 que le candidat de père et de mère congolais.

Le député national Nsingi PULULU, indique que sa démarche est basée sur l'article 11 de la Loi fondamentale de la RDC; et vise à professionnaliser l'exercice du pouvoir politique en RD-Congo en vue d'éviter des stagiaires au plus sommet de l'Etat.

JMM.

Articles les plus lus