Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant. Suivre le Guide utilisateur pour démarrer la construction de votre site.

RDC : le coup d’envoi de la vaccination contre Ebola lancé à Biena et à Butembo

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant. Suivre le Guide utilisateur pour démarrer la construction de votre site.
mer 17/02/2021 - 08:04
Catégories:

Plus de 334 contacts identifiés avec le virus Ebola listés par les équipes de riposte dans les zones de santé affectées ont été vaccinés. C’est le bilan qui a été révélé à ce jour, après le lancement de la campagne de vaccination à Biena et à Butembo des entités touchées par la 12ième épidémie d’Ebola, lundi 15 février.

A en croire le Ministre provincial de la santé, le Docteur Nzanzu Syalita une autre étape interviendra après la publication des résultats du séquençage. Cette étape consistera à déterminer le variant Ebola qui circule de nouveau dans les zones de santé de Biena et de Katwa.

« Nous surveillons covid-19 et Ebola, la malaria, la poliomyélite, la méningite y compris toutes les autres maladies. Nous avons instauré la surveillance intégrée des maladies dans cette région grâce à l’appui de nos partenaires comme OMS, l’Unicef et tant d’autres qui ont toujours été là pour nous aider. Nous faisons notre part, à la population de faire le leur. C’est plus simple comme exercice de nettoyer ses mains pour la garder propres, d’éviter de toucher les malades et plus pire les cadavres, ni manipuler un animal mort dans une circonstance dont on ignore », a exhorté le Docteur Nzanzu Syalita, Ministre provincial de la santé du nord Kivu

Selon les médecins sur place, le virus qui a été identifié sur le premier malade est identique à celui détecté en Ituri lors de la dixième épidémie d’Ebola. Ce vaccin est de nouveau utiliser pour couper la chaîne de transmission du virus.

« C’était à l’hôpital général de Matanda où il y’avait eu beaucoup des cas qui ont été vaccinés. Il y’a un site qui a été aménagé à cet endroit. L’atmosphère était bonne tout le monde a maintenant pris des précautions le lavage des mains sont de plus en plus fréquent. Pour lequel on vaccination a été lancé dans la zone de santé », a rapporté Djieress Baloki, journaliste/journaldesnations.net.

Le bureau de l’OMS en RDC a indiqué sur twitter que le quatrième cas diagnostiqué est « un personnel de santé, une infirmière exerçant à l’hôpital de Matanda dans la zone de santé de Katwa. Ce bureau a également dépêché ces agents qui sont sur la ligne de front de cette riposte.

« Ici nous sommes en train de charger des équipement de protection individuel que nous allons déployés ce soir même vers la zone de santé de Biena spécialement dans le centre de santé de Masoya, l’épicentre de cette douzième épidémie d’Ebola en rdc. Nous sommes en train d’intervenir à Masoya et dans le centre de santé de Katwa qui est aussi touché par cette épidémie jusqu’à le contenir la maladie pour que cela ne puisse pas s’étendre comme c’était la dernière épidémie de cette région », a révélé Jean-Marie Bofio, Un agent de l’Unicef.

Depuis la résurgence de la maladie à virus Ebola dans le grand Nord-Kivu, le cumul est de 4 cas notifiés dont 2 décès, toutes des femmes. Les 2 malades sont en pleine prise en charge médicale à Butembo dans un centre de traitement Ébola aménagé depuis la récente épidémie au sein de l’hôpital général de référence de Katwa au Sud-Est de la ville.

Albert Muanda.

Articles les plus lus