Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant. Suivre le Guide utilisateur pour démarrer la construction de votre site.

RDC : l'UNPC ne reconnaît pas en JED la qualité d'initier les préparatifs des états-généraux de la presse

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant. Suivre le Guide utilisateur pour démarrer la construction de votre site.
jeu 15/04/2021 - 07:35
Catégories:

Un atelier de haut niveau s’est tenu du 11 au 13 avril 2021 à Zongo dans la province de Kongo Central, sous l’initiative de l’ONG Journaliste en Danger (JED), avec l’appui financier de Reporter sans frontière (RSF).

Selon le Secrétaire général de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), Monsieur Jasbey Zegbia Wembulu, le format de l’atelier a péché tant sur le fond que sur la forme. Car, de prime à bord, un tel atelier appelé à réfléchir sur les états-généraux de la presse en RDC ne doit aucunement être porté par JED qui est une structure de l’UNPC chargée des alertes, et en cette qualité, n’a pas compétence de reconnaitre l’état actuel de la presse sur l’étendue de la RDC.

A en croire Jasbey Zegbia, un premier contact a eu lieu entre l’UNPC et le ministère de communication et média, pour travailler sur le format que doit avoir lesdits travaux qui doivent à tout prix intervenir d’ici à la fin de cette année qui est l’année du cinquantenaire de l’UNPC, tel que souhaité par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi lors des consultations en novembre de l’année dernière.

De ce fait renchérit-il, le gouvernement a effectué un premier décaissement de USD 200.000 pour l’organisation de ces travaux dans la sérénité. Le ministre de communication et média sortant, Jolinho Diwampovesa Makelele a rassuré à la délégation de l’UNPC que cette somme est déjà dans la chaine de dépense. Bien que sortant, Jolinho a précisé que ce serait le premier dossier à traiter après l’installation du prochain gouvernement.

Sur cette note, Jasbey Zegbia n’a pas manqué de féliciter vivement la nomination de Monsieur Patrick Muyaya à la tête du ministère de communication et média et lui a souhaité bon vent.

Parlant du format, ces travaux connaitront le concours du gouvernement de la République par le biais du ministère de communication et média qui est l’autorité de règlementation des médias en RDC, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) en sa qualité d’autorité de régulation, ainsi que l’Union Nationale de la Presse du Congo comme autorité d’autorégulation.

Au moment venu, seule l’UNPC aura la charge d’identifier les organisations membres a rappelé Zegbia, pour prendre part aux activités préparatoires des états-généraux, ainsi qu’aux travaux proprement dites.

Pour rappel, l’Union Nationale de la Presse du Congo est la seule autorité d’autorégulation en République démocratique du Congo qui a qualité de reconnaitre la qualité de journaliste à une personne sur toute l’étendue nationale. Il a en son sein plusieurs organisations spécialisées dont l’ANECO, l’ANEAP, l’UCOFEM, JED, ACOFEPE et autres.

Ce qui fait d’elle la seule interface entre le pouvoir public et la population congolaise a conclu Zegbia Wembulu.

Albert Muanda.

Mots-clés:

Articles les plus lus